Les années 90 sont pour Tcheky Karyo une période marquée du sceau de l'internationalisme, durant laquelle son art le porte de continent en continent. Il ne se contente pas de tourner, à l'instar de beaucoup d'autres acteurs français, à Rome (pour Bolognini, entre autres) mais il commence également une solide carrière américaine, en compagnon de Christophe Colomb / Gérard Depardieu dans 1492, la spectaculaire reconstitution de Ridley Scott. Il fera d'autres incursions dans le domaine du film historique de prestige, avec le rôle-titre d'un NOSTRADAMUS au casting européen coloré et dans le JEANNE D'ARC façon Luc Besson, qu'il retrouve ainsi, neuf ans après NIKITA.

Mais ce sont surtout des rôles d'anthologiques " méchants " qui imposent Tcheky Karyo aux États-Unis, par le biais d'un film d'action : BAD BOYS de Michael Bay, avec Will Smith. Particulièrement convaincant dans ce registre, qu'il retrouve dans CRYING FREEMAN, il le transpose avec une évidente jubilation en France, dans le rôle du violent Christini, le policier ripou, ennemi du DOBERMANN de Jan Kounen. Avec son physique rugueux et sa présence charismatique, Karyo est un comédien désigné pour l'action mais également pour le fantastique, et il participe à deux des rares incursions françaises dans le genre : le méconnu LES MILLE MERVEILLES DE L'UNIVERS, puis BABEL, un conte davantage destiné à un public enfantin.

Le drame réaliste ou la comédie sentimentale sont des domaines moins évidents à son profil, mais il lui arrive de s'y investir avec beaucoup de sensibilité, comme dans L'AFFÛT de Yannick Bellon. Dans cette histoire d'amour se déroulant dans la Dombes, il incarne un instituteur écologiste qui s'oppose aux chasseurs et tombe sous le charme de Dominique Blanc. Outre-Atlantique, il est, entre Meg Ryan et Kelly Preston, un parfait French lover dans ADDICTED TO LOVE. De retour en Italie, Karyo étonne tout autant avec un contre-emploi, dans un film signé de la fille de Luigi Comencini, VA OÙ TON COEUR TE PORTE, où il revêt canotier et costume Belle-Époque pour séduire la jolie Marguerita Buy. Son itinéraire de globe-trotter le conduit aussi au Brésil, devant la caméra du réalisateur francophile Walter Salles.

Vedette sans frontières, Tcheky Karyo n'en répond pas moins régulièrement présent à l'appel de cinéastes français encore peu connus : Jean-Michel Roux dès son court métrage TROP PRÈS DES DIEUX (1992), Pierre-Henry Salfati - qui en fait son Zadoc, sorte de Quasimodo amoureux d'une Esmeralda ayant les traits de la chanteuse Liane Foly - ou encore Hervé Hadmar.

Très actif sur le grand écran, il tourne peu de téléfilms, sinon " La Règle du silence" de Marc Rivière (1993), "Les Liens du coeur" de Josée Dayan (1996) et, outre-Atlantique, "Another Woman's Lipstick", un épisode réalisé par Ted Kotcheff dans la série de Zalman King, "Red Shoe Diaries" (1993).

Tcheky Karyo est l'époux de la comédienne Isabelle Pasco, avec laquelle il a partagé l'affiche d'un film italien, COUP DE LUNE.